Juliette CHANAUD

Juliette CHANAUD

Au théâtre, Juliette Chanaud crée les costumes des spectacles mis en scène par Jean-Michel Ribes : Par dela les marronniers de Jean-Michel Ribes L’Origine du monde de Sébastien Thiéry, Théâtre sans animaux et René l’énervé – opéra bouffe et tumultueux (mises en scène de l’auteur), Les Nouvelles Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio, Les Diablogues de Roland Dubillard, Un garçon impossible de Petter S. Rosenlund, Batailles de Roland Topor et Jean-Michel Ribes, J’ai tout de Thierry Illouz, Collection particulière de François Morel, Dieu est un steward de bonne composition d’Yves Ravey, Sans ascenseur de Sébastien Thiéry, Musée Haut, Musée Bas de Jean-Michel Ribes, L’Enfant do de Jean-Claude Grumberg, Théâtre sans animaux (à la création mais aussi lors de la re-création de 2012) de Jean-Michel Ribes ; Jeffrey Bernard est souffrant de Keith Waterhouse, Les Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio, Rêver peut-être de Jean-Claude Grumberg, Les Talons devant de Patrick Bosso et Cirque à deux de Barry Creyton.

On la retrouve aussi à la création des costumes des spectacles mis en scène par Didier Long avec Aller chercher demain de Denise Chalem, Mathilde de Véronique Olmi ; Jean Luc Moreau avec Les Menteurs ; Le Technicien On ne se mentira jamais d’Éric Assous ; L’invité et dernièrement Mariage et chatiment de david Farao , Patrick Haudecœur Silence on tourne de P.Haudecoeur et Gérald Sibleyras.  Jacques Décombe avec La Valse des pingouins de Patrick Haudecœur, Tout baigne, Charité bien ordonnée ; Patrick Timsit avec Les Aventures de Rabbi Jacob ; Jean Bouchaud avec Le Jardin de Brigitte Buck et La Chambre d’amis de Loleh Bellon ; Gilbert Desvaux et Jean-Marie Besset avec Le Cheval, Les Grecs, Baron de Jean-Marie Besset et Oncle Paul d’Austin Pendleton ; Mohamed Rouabhi avec Providence Café ; Stephan Meldegg avec Alarmes de Mickael Frain et Les Lunettes d’Elton John de David Farr ; John Berry avec Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee ; Jean Benguigui avec C’était l’automne de Jean-Louis Bourdon ; Francis Veber avec Le Placard, mise en scène de l’auteur et Agnès Boury avec Le Dîner de cons de Francis Veber.

Au cinéma, elle crée également les costumes de nombreux longs-métrages dont Pièce montée de Denys Granier- Deferre ; Au fil d’Ariane ; Les Neiges du Kilimandjaro ; L’Armée du crime ; Lady Jane ; Le Promeneur du champ de mars ; Mon père est ingénieur et plus récemment Une histoire de fou de Robert Guédiguian, L’Année suivante d’Isabelle Czajka, J’veux pas que tu t’en ailles de Bernard Jeanjean, L’Américain ; Quelqu’un de bien et Quasimodo de Patrick Timsit, Ma vraie vie à Rouen ; Drôle de Félix et Jeanne et le garçon formidable d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau, Mange ta soupe de Mathieu Amalric, Dieu seul me voit de Bruno Podalydès, Qui c’est les plus forts de Charlotte de Turckheim, La foret de quinconces de Grégoire Leprince-Ringuet. Au cinéma, elle collabore avec Jean-Michel Ribes pour les costumes des films Chacun pour toi ; Musée Haut, Musée Bas et Les Brèves de Comptoir.