Patrice LECONTE

Patrice LECONTE

Lorsque, il y a quelques mois, Isabelle Mergault m’a proposé de mettre en scène sa nouvelle pièce, j’ai failli dire «oui» aussitôt, sans réfléchir, sans lire, sans me poser de questions.

Parce que je la connais depuis longtemps, Isabelle, parce que je sais ce qu’elle écrit, et parce que je sais aussi à quel point elle me fait rire.

Comme un âne, je m’entends encore lui répondre : « Oui, pourquoi pas, tu m’envoies le texte ? ». Ce qu’elle fit aussitôt. J’ai lu, j’ai ri, j’ai aimé, je l’ai rappelée, et je lui ai dit « on commence quand ? ». Parce qu’il n’est pas possible de répondre «non» à une proposition aussi hirsute et aussi emballante.

Pendant tout notre travail, nos répéti­tions, je n’ai pensé qu’à une seule chose : le public.

Tous ces gens, vous et vous, qui sont entrés dans la salle et se sont assis sur les fauteuils rouges. Et j’ai pensé à vous avec seulement deux idées en tête : ne pas vous décevoir et vous faire rire.

Voilà, c’est là, c’est ce soir, c’est mainte­nant, mais je suis heureux, car j’ai aimé follement organiser les fantaisies de cette pièce. Aujourd’hui, je suis au moins sûr d’une chose : la prochaine fois qu’Isabelle me fait une telle proposition, j’accepte sans lire.

Patrice LECONTE Cinéaste, on lui doit une trentaine de films, dont :

 

  • LES BRONZÉS
  • TANDEM
  • MONSIEUR HIRE
  • LE MARI DE LA COIFFEUSE
  • RIDICULE
  • LA FILLE SUR LE PONT
  • LA VEUVE DE SAINT PIERRE
  • L’HOMME DU TRAIN
  • CONFIDENCES TROP INTIMES
  • MON MEILLEUR AMI
  • LE MAGASIN DES SUICIDES (film d’animation)
  • UNE PROMESSE

 

Mais il a également mis en scène plusieurs pièces de théâtre, dont :

  • ORNIFLE (Jean Anouilh)
  • GROSSE CHALEUR (Laurent Ruquier) CORRESPONDANCE DE GROUCHO MARX (Groucho Marx)
  • ELOISE (Claude Klotz)
  • et JE L’AIMAIS (Anna Gavalda).
  • Et il a publié trois romans chez Albin Michel :
  • LES FEMMES AUX CHEVEUX COURTS (avril 2009)
  • RIVA BELLA (février 2011)
  • et LE GARCON QUI N’EXISTAIT PAS (avril 2013).

SA FICHE WIKIPEDIA